• ACM inscription

Eglise Saint André

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Pinterest Partager sur Google Plus Partager sur Linkedin

La paroisse de Saint André de Seignanx est mentionnée dans le livre d'Or du chapitre de la Cathédrale de Bayonne en 1261, " Parropia de Sent Andriu de Seinhans ".

 

Nous avons la preuve de l'existence de notre village au Moyen Âge. Cependant, grâce à l'église on peut affiner notre perception du passé. L'église et le cimetière occupent une position centrale dans le village. Ils sont situés sur un des points hauts de la paroisse et sont protégés par un ravin qui peut constituer un site défensif. Le réseau vicinal s'organise à partir de l'église qui est le point de départ et de rassemblement des chemins. Enfin, même si l'église est un édifice gothique, on peut retrouver les restes d'une construction circulaire et de contreforts qui pourraient être ceux d'une abside primitive.

En mettant en relation ces différents éléments, on peut penser qu'il existait à Saint-André, une église avant le XIIIème siècle. Il semblerait que la paroisse date de l'époque carolingienne ou post-carolingienne c'est-à-dire entre le IXème et XIème siècles.

On peut donc croire que les premiers Saint Andrinois s'installent durant le haut Moyen Âge. Ce peuplement progresse au cours des siècles. Les habitants sont de plus en plus nombreux puisqu'ils se donnent la peine de construire un édifice plus grand entre les XIIIème et XVème siècles.

En effet, l'église doit être plus vaste pour accueillir une population plus nombreuse car elle n'est pas qu'un lieu de culte.

La tour porche (entrée de l'église) est aussi une salle où la communauté des habitants (les voisins) se réunissait pour régler les affaires la concernant.

N'ayant aucune mention écrite sur Saint-André-de-Seignanx avant le XIème siècle, l'église est la seule source qui permet de connaître quelques fragments de notre passé lointain.