• ACM inscription

Marais d'Orx

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Pinterest Partager sur Google Plus Partager sur Linkedin

Le Marais d'Orx est en partie sur le territoire de Saint André de Seignanx. Il fit l'objet d'un projet d'assèchement au XVIIIème siècle mais le délabrement des finances de l'Etat ne permit pas son aboutissement.

Après 1830, le gendarme Lacroix se trouva en possession des 1000 hectares du Marais. Il pratiqua la pêche aux sangsues qu'il vendait aux apothicaires.

En 1850, Lefebvre-Béziers acheta 1042 hectares. Il avait prévu d'assécher le Marais dans les deux ans. Pour cela, il employa 400 personnes pendant cinq mois :

  • pour le creusement du canal principal d'assèchement
  • pour l'établissement d'un système de déversoir des eaux
  • pour le creusement de 70 km de rigoles
  • pour le creusement de 40 km de fossés
  • et pour l'encaissement et l'élargissement du Boudigau.

La dépense fut énorme et l'assèchement ne fut pas parfait. Lefebvre-Béziers s'empressa de revendre.

Plusieurs concessionnaires se succédèrent jusqu'en 1858 où le Comte Walewski devint propriétaire aux frais de l'Empire. Il établit un nouveau système d'évacuation par pompage et remit en service les canaux déjà creusés.

En 1861, Napoléon III, Empereur des français, traversa le Marais d'Orx en se rendant en villégiature à Biarritz avec son épouse Eugénie de Montijo. Il découvrit la station de pompage composée de trois turbines actionnées par l'eau des canaux et le barrage impérial, dont subsiste encore aujourd'hui dans la maçonnerie, un aigle impérial et la mention "Napoléon III Empereur".

Il salua le Comte Walewski qui était un fils naturel de Napoléon Ier et de la Comtesse polonaise Marie Walewska.

A la mort du Comte Walewski en 1868, Napoléon III racheta le domaine à sa veuve avec l'argent du trésor.

Il l'offrit à ses deux fils naturels, pour lesquels il créa, en plus, les titres de Comte d'Orx et de Comte de Labenne.

Le Comte d'Orx géra le Marais cultivable jusqu'à sa mort en1910. Son fils Ferdinand continua pendant 2 ans mais se ruina.

En 1913, Antoine et Louis Coyola rachetèrent le Marais. En 1925, ils disposaient d'un transformateur et d'une station de pompage électriques. L'assainissement du Marais était complet et 43 fermiers et 30 ouvriers y travaillaient.

En 1940, Gérard et Bernard Coyola prirent la suite de leur père Antoine. En 1951, les canaux de ceinture permirent la culture du maïs avec des rendements conséquents.

En 1985, Monsieur de Château Vieux remit en marais une grande partie des terres cultivables.

Aujourd'hui, le Conservatoire du Littoral aidé par le Fonds Mondial pour la Nature a acquis 1000 hectares du domaine d'Orx. Le Marais d'Orx est devenu le premier site d'hivernage d'oiseaux d'eau en Aquitaine.

C’est un site classé Natura 2000.