• ACM inscription

Famille Napoléonienne

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Pinterest Partager sur Google Plus Partager sur Linkedin

En 1807, la Prusse perdit sa part de la Pologne et Napoléon Ier utilisa ces territoires pour créer le Grand Duché de Varsovie.

Libérateur du pays, il fut acclamé par les Polonais et abordé par une belle femme blonde qui le supplia de faire encore plus pour son pays. Elle s'appelait Marie Walewska. Les patriotes de Varsovie apprenant l'intérêt de Napoléon pour Marie, la jetèrent dans les bras de l'Empereur. Même son vieux mari le Comte Walewski l'encouragea, dit-on.

Napoléon fit finalement la conquête de Marie. Il la revit, lui écrivit et l'appela à Paris. En 1810, elle mit au monde un fils le Comte Alexandre Walewski qui ne vit son père qu'une fois, en 1814 sur l'île d'Elbe.

Alexandre Walewski fit de brillantes études, devint Ambassadeur à Londres puis Ministre des Affaires Etrangères, Président du Conseil de Paris. Il reçut le domaine d'Orx et fit construire le Château de Castets qui domine encore aujourd'hui le Marais d'Orx.

Il fut Conseiller Général, Président du Conseil Général des Landes et Député de notre département. A sa mort, le domaine fut offert par Napoléon III à ses fils naturels.

Fils de Louis Bonaparte, frère de Napoléon 1er et d'Hortense de Beauharnais, Louis Napoléon Bonaparte, futur Napoléon III, élevé par sa mère dans les idées napoléoniennes, se considéra comme le seul héritier des Bonaparte.

Il fomenta un premier complot contre Louis Philippe, alors Roi, en 1836 puis un second en 1840. Ces échecs l'envoyèrent au fort de Ham en Picardie en détention perpétuelle. Il y demeura finalement 6 ans. C'est là qu'il séduisit une jeune lingère de 20 ans, Eléonore Vergeot. Ensemble, ils eurent deux enfants Eugène Alexandre Louis et Louis Alexandre Ernest.

En 1846, Louis Napoléon s'évada et en 1848, il devint Président de la République pour devenir ensuite Empereur en 1852. Eugène Alexandre Louis, fils, donc, de Napoléon III, fît de brillantes études, fut sous-secrétaire d'Etat en Russie puis Consul de France au Zanzibar. Il hérita du domaine d'Orx et fut fait Comte d'Orx par son père.

Le Comte d'Orx que l'on appelait Pipiou dans le pays, s'installa au château de Castets. Il fut Maire de Saint-André-de-Seignanx de 1884 à 1910. Il fut également Conseiller Général. Il mourut dans sa demeure en 1910. Il est enterré dans le cimetière de notre village sous le nom d'Alexandre Louis Eugène Bure d'Orx car Bure était le nom du mari de sa mère. 

Celle-ci épousa, quand l'Empereur l'eut délaissée, Monsieur Bure, qui était le frère de lait de Louis Napoléon Bonaparte.